Comment le menu digital via QR code est rentré dans les réflexes de sa clientèle

Passionné de la Normandie et de bons produits, Vincent Vercoustre a lancé son bar à vin au Havre pour faire déguster une large sélection de vins au verre. En plein cœur du centre ville, le W Wine Bar est un concept original et moderne pour passer un bon moment de découverte et de convivialité. Face à la nécessité des gestes barrières, Vincent a installé le menu digital via QR code, un atout clé que ses clients ont totalement adopté.

Comment avez-vous mis en place le menu digital dans votre bar à vin ?

La question du menu digital arrive à l’annonce du premier déconfinement, en mai 2020, les syndicats de la restauration ont envoyé le protocole sanitaire pour les établissements recevant du public, dont l’interdiction des cartes papiers, qui se distribuent de mains en mains. Les restaurateurs ont dû s’adapter pour proposer une alternative. Le menu digital est arrivé comme une solution simple. On crée une carte en ligne, on imprime son QR code qu’on installe ensuite sur les tables.

Chez W Wine Bar, au départ, “l’installation du menu digital était très orientée protocole sanitaire. Pour rassurer les clients, on va montrer qu’on est vraiment mobilisé pour leur protection” explique Vincent.

Toute la restauration était dans le même mouvement, et on a rapidement vu apparaître ces petits carrés noirs et blancs un peu partout dans les espaces de restauration et dans les bars.

Comment le QR code était reçu au départ et comment vos clients s’en servent-ils aujourd’hui ?

“A l’époque, il y avait beaucoup de pédagogie, aussi auprès de jeunes qui nous demandaient comment ça fonctionnait. Je regrettais un petit peu parce que les gens n’étaient pas encore rodés. Au deuxième confinement, on a encore mieux exploité la carte, on a mis plus de description. On a fait des QR code directement sur la table, mieux mis en valeur. 

Là, on s’est rendu compte que les gens se le sont davantage approprié, c’était fantastique. Aujourd’hui résultat on a pas a leur amener de menu. Quand on arrive ils ont déjà choisi, ça va beaucoup plus vite. On gagne du temps avec ceux qui ont adopté le QR code. Pour certaines personnes on fait encore un peu de pédagogie, mais plus ça avance, plus c’est entré dans les mœurs. Quand ils n’ont pas accès au QR code, je leur propose d’aller sur ma page Instagram ou Facebook et de cliquer sur sur le lien du menu.”

Quel est l’impact du menu digital sur votre business ?

Rapidement, on sort du contexte du protocole sanitaire, et Vincent mesure l’impact sur son service et son business. Le service est fluide, et rapide, plus rapide pour prendre connaissance de la carte, on prend alors le temps de suivre les conseils de Vincent sur la carte des vins.

La carte est intuitive et propose plus de description en plus de photos. Naturellement, le panier moyen s’en trouve impacté positivement. “Oui tout à fait. Plus vous avez une carte qui est explicite et qui donne envie, si en plus il y a de jolies photos, d’autant plus le client a envie.”

“L’autre intérêt est que lorsque les clients veulent commander, ils ont déjà la carte devant eux. Comme ça au cours du service, on sait qu’il vont recommander lorsqu’ils sont sur le menu digital.”

Effectivement, en restauration, plus les clients ont accès à la carte, plus ils sont susceptibles de recommander quelque chose.

Comment créer un menu digital avec DOOD ?

Pour créer son menu digital via QR code, il est tombé sur le site corporate de DOOD. “Votre outil est très simple, mais pour un restaurateur qui n’est pas forcément très digital. C’est vraiment user friendly pour mettre à jour.

Les points positifs du menu digital : 

  • On change en temps réel notre carte
  • On peut mettre plus de contenus, (photos, description, allergène) ce qui rend la carte plus explicite pour les clients. »

C’est sur DOOD qu’il arrive a trouver son interface intuitive.

Que penser de la place du menu digital dans la restauration dans les années qui viennent ?

“Mon rêve c’est qu’il n’y ai pas de papier.” annonce Vincent. Dans un futur proche, on imagine des restaurants et bars où ce serait désuet de voir des cartes en papier.

“Ma clientèle c’est les 30-50 ans, ils arrivent, clack, c’est top.” La génération Y est connue pour être connectée, avoir des smartphones, et aussi aimer sortir. L’usage du QR code n’a pas de secret, et rentre petit à petit dans les habitudes.

“Je trouve que votre produit, tout le monde en a besoin, tout le monde va y aller. C’est bien pour chaque restaurant, quel que soit son modèle. “

“Dans toutes les plateforme qu’on a vu, la plus compétitive c’était DOOD”

Pour conseiller les autres, si on devait résumer rapidement l’impact du menu digital, que diriez-vous à vos confrères hésitants ?

“C’est d’optimiser leur relation client, en gagnant du temps et en ayant une meilleure communication.
C’est une optimisation globale, coté client parce qu’ils ont une information précise et détaillée, et aussi pour le restaurateur, qui met à jour ses produits, et n’a plus besoin d’apporter les menus à table pendant le service, après le débarrassage, etc…

C’est une vraie optimisation qualitative et quantitative à tout point de vue.
Quel que soit le modèle économique, un restaurateur a besoin d’un menu digital. Aujourd’hui je ne pourrais plus m’en passer.

Créez votre menu digital avec DOOD.

Nos partenaires ne peuvent s’en passer.

Création Hey DOOD, un homme qui mange un repas commandé en ligne

Contactez-nous via le formulaire ci-dessous, notre équipe prendra contact avec vous rapidement.